Tzoertzis, Stefan - Delestre, Xavier - Greck, Jennifer (dir.): Archéologie de la montagne européenne. Actes de la table ronde internationale de Gap (29 septembre - 1er octobre 2008), 335 p., nombreuses ill. en noir et blanc et en coul., 22x28 cm, ISBN 978-2-87772-423-4, 39 €
(Editions Errance, Paris 2010)
 
Compte rendu par Delphine Acolat, Université de Bretagne Occidentale
(delphine.acolat@univ-brest.fr)

 
Nombre de mots : 2772 mots
Publié en ligne le 2015-02-27
Citation: Histara les comptes rendus (ISSN 2100-0700).
Lien: http://histara.sorbonne.fr/cr.php?cr=1152
Lien pour commander ce livre
 
 

 

          La table ronde qui s'est déroulée au Musée-Muséum départemental de Gap entre le 29 septembre et le 1er octobre 2008 fait partie d’une série de rencontres internationales. Les vingt-neuf contributions rassemblées reflètent à la fois la diversité des zones étudiées et celle des méthodes de recherche. Organisées en deux grandes parties (« Méthodologies des enquêtes archéologiques en moyenne et haute montagne » et « Chronologies, paléo-environnement, modalités de fréquentation et d’exploitation de la moyenne et de la haute montagne »), les contributions présentent en 333 pages richement illustrées les dernières découvertes archéologiques dans les espaces montagnards trop souvent délaissés par ces disciplines jusqu’à ces vingt dernières années, en traitant de l’histoire du peuplement et de l’exploitation de l’écosystème, de la Préhistoire et l’époque moderne, à l’échelle européenne. Les articles concernent donc les Alpes, mais aussi les Pyrénées, les montagnes de Sicile, les Apennins, le Massif Central.

 

          Dans la première partie, d’abord consacrée aux recherches sur l’époque préhistorique, puis se poursuivant avec une présentation chronologique des périodes d’occupation étudiées jusqu’à nos jours avec l’étude du territoire de Montegrosso en Ligurie, plusieurs articles énoncent des résultats de campagnes de fouilles et de prospection-inventaire dans des massifs variés (des Pyrénées aux Apennins, en passant par le Massif central) et posent des questions récurrentes sur les méthodologies à adopter pour l'archéologie préventive spécifique à ces milieux étagés (V. Lallemand et H. Breichner sur des cas en Cerdagne, X. Margarit et C. Deal dans les Hautes-Alpes). Thomas Huet expose l’utilisation du SIG dans l’étude de 20 000 gravures figuratives protohistoriques et 4200 roches gravées de la région du mont Bego, dans les Alpes Maritimes, entre 2000 et 2700 m d’altitude. Leur intégration dans une base de données qui les inventorie a permis des regroupements en 10 catégories (que l’auteur présente en un tableau efficace) et tend à distinguer des systèmes graphiques dans une représentation symbolique de l’espace. Des cartes illustrent l’analyse géospatiale. Philippe Della Casa évoque la méthodologie de prospection par secteurs altitudinaux des fouilles de la vallée de la Léventine, dans le Tessin, en Suisse. Un article collectif répertorie les habitats humains jusqu’à la période romaine dans les Pyrénées catalanes, en les mettant en relation avec les changements environnementaux. F. Suméra et H. Geist étudient l’exploitation de la haute montagne du Mercantour sur une longue période. Les secteurs d’activité ne se superposent pas, l’un étant dédiée à l’extraction du minerai, un autre aux alpages en moyenne montagne et en fond de vallons en haute montagne, un autre aux ateliers traitant le minerai. Dans la vallée de la Roya, les prospections, présentées par N. Magnardi et S. Sandrone, concernant des sites proto-historiques, antiques et même modernes, notamment au col de Tende, tendent à montrer des occupations saisonnières et l’existence d’une aire cultuelle de sommet avec des dépôts du IVe siècle. Plus loin, un second article traite cette fois de l’exploitation pastorale des territoires de la Roya et des droits de passage, du XIIe au XVIIIe siècle, dans une approche pluridisciplinaire, fondée sur le terrain (notamment des bornages) et les sources écrites (notamment les litiges). L’enjeu est le passage des cols.

 

          L’article de L. Fau présente les résultats des fouilles sur 6 sites d’habitat agropastoral des plateaux du sud-ouest du Massif Central entre 1000 m et 1500m à la période médiévale, occupés brièvement pendant un siècle, du XIe au XIIe siècle, qui avaient été jusque-là totalement ignorés. Il rappelle à juste titre que dans le contexte montagnard, l’inexistence de données archéologiques ne signifie pas une absence d’occupation humaine. Les membres du laboratoire de Gênes exposent les pratiques agro-selvi-pastorales du XVIe au XIX e s. dans les Apennins du nord-ouest.

 

          Dans la deuxième partie, sur les modalités de fréquentation et d’exploitation de la montagne, la méthode d’ordonnancement des articles est la même, présentant en premier ceux consacrés à la période préhistorique. Les études inventoriées des occupations préhistoriques sont tantôt concentrées sur un site restreint (exemples de Montlleo, dans les Pyrénées ; versants du col du Petit Saint Bernard, dans les Alpes ; le site métallurgique du Longet à Saint Véran, Hautes Alpes), tantôt sur un ensemble de sites formant une unité géographique avec des phénomènes d’occupation et d’activités comparables (ensemble de la Madonie, en Sicile, Alpes Autrichiennes : 4 sites d’extraction de silex et cristal de roche, Pyrénées catalanes : outillages ; Vercors comme ensemble cohérent de pratiques de chasse spécialisée de marmottes et de sites d’abri au Tardiglaciaire ; Vercors, Chartreuse et Dévoluy pour les fonctions pastorales). F. David montre, par l’analyse pollinique dans un grand nombre de sites des Alpes, que l’étage subalpin était plus diversifié pendant l’Holocène et majoritairement boisé avec une limite supérieure plus élevée qu’aujourd’hui. Cela peut permettre une reconstruction des paléopaysages et de cerner l’usage des territoires en fonction de ces paramètres. L’étude des Écrins montre les nouveaux réseaux d’échanges économiques et l’évolution des activités au IIIe et IIe millénaires avant J.-C.

 

          Pour l’Antiquité, une étude collective (F. Mocci et alii) présente les données récentes sur l’occupation humaine dans les Alpes du Sud à tous les niveaux altitudinaux. Le but est d’appréhender le milieu dans son ensemble, avec les établissements ruraux. Il y a des traces d’occupation au-dessus de 2000 m, pour des activités pastorales, minières, voire agricoles et de chasse. Les études anciennes concernaient surtout les grands cols et les zones basses et urbanisées ; les auteurs confirment le rôle important des vallées pour la diffusion de modes de construction, de mobilier ou de pratiques funéraires romains, et comme lieu d’échanges économiques.

 

          Les dernières études sont plus diachroniques. Les vastes recherches pluridisciplinaires de F. Surmely et alii sur les dynamiques de peuplement de la moyenne montagne du Cantal, sur un secteur de 50 km2, apprécient les interactions entre les hommes et l’évolution du paysage jusqu’à la période moderne. Elles allient prospection de terrain, documentation historique, géoréférencement, paléoécologie, répertoriant plus de 600 sites. L’article met bien en valeur la richesse de cette zone, les inégalités de lisibilité des périodes, la mise en valeur agricole qui s’accentue à partir de la fin de l’Antiquité. Cette perspective largement diachronique est aussi celle qu’adoptent V. Py et A. Durand pour l’étude d’un exemple (le Haut-Champsaur et la Haute-Durance) s’insérant dans une réflexion de synthèse sur l’exploitation et la gestion des ressources ligneuses de la haute montagne de la protohistoire aux temps modernes, qui met en relief la différence entre les agro-pasteurs et les mineurs dans leur gestion de l’environnement. B. Ancel élargit encore son champ d’études en traitant des mines métalliques dans l’ensemble des Alpes du Sud, de la Protohistoire à la Révolution industrielle. On suit l’évolution de l’exploitation minière, présentée par chapitres, avec cinq cartes comparatives des différentes périodes qui illustrent efficacement son propos, judicieusement conclu par un développement sur la spécificité montagnarde dans les modes d’exploitation, qui utilisaient l’énergie hydraulique des torrents, et sur l’enclavement des vallées qui a pu freiner le développement des activités.

 

          L’ensemble des études souligne les progrès en cours dans les inventaires, pour constituer des bases de données typologiques sur l’évolution du couvert végétal et sur l’économie des différents peuplements de façon diachronique, mais il présente aussi la rareté des éléments de culture matérielle qui laisse certaines interrogations sans réponse (p. 222).

 

          Ce volume d’articles, fondé d’abord sur des inventaires, et parfois sur des analyses élargissant judicieusement les perspectives, est richement illustré, à chaque article, de plans, schémas, diagrammes, photographies en couleur et bibliographies. Il prouve qu’à la fin du XXe siècle, en archéologie, les connaissances ont progressé largement, mais de façon inégale, sur les secteurs de versants et sommets en moyenne et haute altitude, auparavant mal documentés et délaissés au profit des fonds de vallées ou des axes de circulation. Bien que les sites et les problématiques soient diversifiés, on retrouve des spécificités récurrentes à ce milieu : exploitation des ressources naturelles, activités pastorales. Les traces en moyenne et haute montagne ont souvent été moins détruites par des occupations modernes qu’ailleurs, mais elles sont restées très discrètes et sont fragilisées par le milieu et, fait plus inquiétant encore, par la multiplication récente de travaux d’aménagement. Deux conclusions apparaissent dans les articles : les études en cours demandent à être poursuivies et approfondies avec des méthodes interdisciplinaires, et une politique de préservation doit être mise en place pour permettre de prolonger ces recherches prometteuses qui éclairent enfin des espaces montagnards longtemps délaissés par les historiens et les archéologues.

 

 

 

Sommaire 

 

Avant-Propos p. 9-11

Stéfan Tzortzis, Xavier Delestre, Jennifer Greck

 

Première partie : Méthodologie des enquêtes archéologiques en moyenne et haute montagne

 

  Thomas HUET : Utilisation de l’outil SIG dans l’étude des gravures protohistoriques de la région du mont Bego (Alpes-Maritimes, France) Use of GIS tool to study protohistorical rock engravings in the Mont Bego region (Alpes-Maritimes, France) p.13-21

 

  Philippe DELLA CASA : Recherche interdisciplinaire en archéologie et écologie humaine dans la vallée centre-alpine de la Léventine, Tessin (Suisse) Interdisciplinary research on archaeology and human ecology in the Central Alpine valley of Leventina,Ticino (Switzerland) p. 23-32

 

  Ermengol GASSIOT, Albert PÈLACHS, Marie-Claude BAL, Virginia GARCIA, Ramon JULIÀ, Ramon PÉREZ, David RODRIGUEZ et Anne-Charlotte AS TROU : Dynamiques des activités anthropiques sur un milieu montagnard dans les Pyrénées occidentales catalanes durant la Préhistoire : une approche multidisciplinaire Dynamics of human activities on a mountain site in Western Catalan Pyrenees during the prehistoric period : a multidisciplinary approach p. 33-43

 

  Franck SUMÉRA et Henri GEIST : Exploitation de la haute montagne du Mercantour et impact sur l’environnement depuis l’âge du Fer. Étude de cas : l’exemple du vallon de Millefonts, commune de Valdeblore (Alpes-Maritimes) Exploitation of the high mountain of Mercantour and impact on environment since the Iron age. Study of case : the ex ample of the dale of Millefonts, villag of Valdeblore (Alpes-Maritimes) p. 44-55

 

  Nathalie MAGNARDI et Silvia SANDRONE : Les premiers résultats de la prospection-inventaire dans la haute vallée de la Roya (Alpes-Maritimes, France) The first results of the prospection-inventory in the upper Roya valley (Alpes-Maritimes, France) p. 57-65

 

  Laurent FAU : Approche méthodologique de l’étude du peuplement montagnard médiéval : l’exemple des plateaux d’Aubrac et du Cézallier dans le Massif Central Methodological approach of the study of mountain mediaeval settlement : the example of Aubrac et Cezallier plateaus in the Massif Central p. 67-73

 

  Diego MORENO, Carlo MONTANARI, Anna Maria STAGNO et Chiara MOLINARI : A plea for a (New) Environmental Archaeology : the use of the geographical historical microanalitical approach in mountain areas of NW Italy. Pour une archéologie des ressources de l’environnement de montagne : l’apport de la microanalyse historique et géographique du site p.75-83

 

  Juliette LASSALLE et Béatrice PALMERO : L’exploitation pastorale des territoires de confins de la haute vallée de la Roya à travers les sources écrites (XIJe-XVIIIe s.). Contribution à une approche pluridisciplinaire Pastoral use of lands at the confines of upper Roya valley, based on written 121h to 171h century documents. Contribution to a pluridisciplinary study p. 85-95

 

  Ada ACOVITSIOTI-HAMEAU : Une montagne à vivre et à partager : le territoire de Montegrosso-Pian-Latte en Ligurie A mountain for living and sharing : the montegrosso-Pi an-Latte territory in Liguria p. 97-107

 

  Véronique LALLEMAND et Hélène BREICHNER : L’archéologie en milieu montagnard en Languedoc-Roussillon : études de cas en Cerdagne (Pyrénées-Orientales) et sur les causses lozériens (Lozère)Mountain archaeology in Languedoc-Roussillon region : studies of cases in Cerdagne (Pyrénées-Orientales) and on the lozerian limestone plateau (Lozère) p. 109-116

 

  Xavier MARGARIT et Carine DEAL : Quelle archéologie préventive pour l’espace montagnard ? Pratiques et enjeux dans l’Arc alpin et le département des Hautes-Alpes Preventive archaeology in moutain environments ? Practices and issues in the Alpsand the "Hautes-Alpes" County p. 117-125

 

Deuxième partie : Chronologies, paléo-environnement, modalités de fréquentation et d’exploitation de la moyenne et de la haute montagne

 

  Fernand DAVID : Diversité des paléo-paysages dans les Alpes françaises depuis la dernière glaciation. Diversity of the palaeo-Iandscapes in the French Alps since the last glacial retreat p. 129-136

 

  Xavier MANGADO, Maria MERCÈ BERGADÀ, Mathieu LANG LAIS, Xavier ESTEVE, José Miguel TEJERO, Alicia ESTRADA (t), Jordi NADAL, Oriol MERCADAL et Josep Maria FULLOLA : Montlle 6 : un gisement des chasseurs magdaléniens dans la plaine de la Cerdagne. L’occupation d’un espace montagnard dans les Pyrénées de la Catalogne ? Montlle 6 : a Magdalenian hunter’s site in the Cerdagne valley. Evidences of mountain environments occupation by humans in the Catalan Pyrenees ? p. 137-144

 

  Oscar BELVEDERE et Vincenza FORGIA : Prehistoric settlement and population in the Madonie mountains : new data from the archaeological survey Occupation et population préhistoriques dans les montagnes de Madonie : nouvelles données archéologiques p. 145-152

 

  Walter LEITNER : Traces to the oldest flint and rock crystal mining places int the Austrian Alps Les plus anciens sites d’extraction de silex et de cristal de roche dans les Alpes autrichiennes p. 153-159

 

  Michel MARTZLUFF, Jorge MARTINEZ MORENO, Joel CASANOVA et Rafael MORA : La montagne comme modèle d’enregistrement des mutations « culturelles » précoces : les cas de l’Azilien et du Sauveterrien en Pyrénées catalanes. The role of the moutain in the pioneer "cultural" mutations : the Azilian and the Sauveterrian in the Catalan Pyrenees p. 161-170

 

  Gilles MONIN, Christophe GRIGGO, Julia FOURNIER et Christine OBERLIN :Exploitation d’un écosystème alpin au Tardiglaciaire : les chasseurs de marmottes (Marmota marmota) du Vercors. Données environnementales, culturelles et économiques Management of an alpine ecosystem during the late glacial : marmot hunters in the Vercors. Environmental, economic and cultural findings p. 171-184

 

  Philippe CURDY, Jérôme BULLINGER, Pierre CROTTI, Veruska VALSECCHI et Willy TINNER : Recherches archéologiques dans les régions du Simplon et de l’Albrun (Valais et Piémont), du Mésolithique à l’époque romaine. Archaeological survey around the Simplon and Albrun passes (Valais, Piemont), from Mesolihic to Roman period p. 185-195

 

  Pierre-Jérôme REY, Cécile BATIGNE-VALLET, Julien COLLOMBET, Claire DELHON, Lucie MARTIN, Bernard MOULIN, Jérôme POULENARD, Nicolas SCOCCIMARRO, Dominique SORDOILLET, Stéphanie THIÉBAULT et Jean-Michel TREFFORT : Approche archéologique et environnementale des peuplements alpins autour du col du Petit-Saint-Bernard (Savoie, vallée d’Aoste) : un bilan d’étape. Archaeological and environmental approaches to the first alpine settlements around the Petit-Saint-Bernard pass (Savoie -Aoste valley) : first results p. 197-210

 

  Kevin WALSH, Florence MOCCI, Stéfan TZORTZIS, Céline BRESSYet Brigitte TALON avec la collaboration de Suzi Richer, Mona COURT-PICON, Vincent DUMAS et Josep PALET-MARTINEZ : Les Écrins, un territoire d’altitude dans le contexte des Alpes occidentales de la Préhistoire récente jusqu’à l’âge du Bronze (Hautes-Alpes, France) . The Ecrins : a high altitude territory in the context of the Southern Alps, from the later prehistoric periods to the Bronze (Hautes-Alpes, France) p. 211-225

 

  Alexandre MORIN, Loïc SERRIÈRES, Régis PICAVET avec la collaboration de Pierre-Yves CARRON, Jean-Pascal JOSPIN, Yannick TEYSSONNEYRE, Christophe GRIGGO, Fabrice MOUTHON : Structures pastorales sur les Hauts Plateaux du Vercors et les Hauts de Chartreuse Pastoral structures in the high Vercors Plateau and the Hauts de Chartreuse p. 227-234

 

  Frédéric SURMELY, Violaine NICOLAS, Stéfan TZORTZIS, Yannick MIRAS, Aurélie SAVIGNAT, Pascal GUENET, Gabriel SERVERA et Stéphane PETIT : Recherches sur l’histoire de l’occupation humaine sur la planèze sud du Plomb du Cantal Historical survey about the human seulement on the "south Planèze" of the Plomb du Cantal p. 235-251

 

  Andreas LIPPERT : Late Bronze Age helmets with crests on transalpine long-distance trade routes. Découvertes de casques à crête du Bronze final sur des routes commerciales transalpines p. 253-259

 

  Laurent CAROZZA, Pierre ROSTAN, David BOURGARIT, Benoît MILLE, Yvan COQUINOT, Albane BURENS, Nicolau Escanilla ARTIGAS : Un site métallurgique du Bronze ancien dans le vallon du Longet à Molines-en-Queyras (Hautes-Alpes) : caractérisation du contexte archéologique et des déchets liés aux activités de métallurgie extractive. An Early Bronze Age metallurgic site in the longet dale (Molines-en-Queyras, Hautes-Alpes) : characterization of the archaeological context and the extractive metallurgy waste p. 261-281

 

  Vanessa PY et Aline DURAND : Évolution des écosystèmes et des pratiques agrosylvopastorale et minière pour la production de bois de feu dans le Haut-Champsaur et la Haute-Durance (France) de l’âge du Bronze ancien au xvie s. Evolution of the ecosystems and forestry, pastoral and mining practices for the production of firewood in the upper Champsaur and upper Durance valleys (France) from the Late Bronze Age to the 16th century AD p. 283-292

 

  Bruno ANCEL : Les anciennes mines métalliques des Alpes du Sud : bilan diachronique. Ancient metal mining activity in the southem Alps : diachronic review p. 293-300

 

  Loïc SERRIÈRES : Les Alpes françaises du Nord à du Fer. The French Northern Alps during the Iron age period (800-0) p. 301-307

 

  Florence MOCCI, Maxence SEGARD, Kevin WALSH et Raphaël GOLOSETTI avec la collaboration de Vincent DUMAS, Carine CENZON-SALVAYRE et Brigitte TALON : Données récentes sur l’occupation humaine dans les Alpes méridionales durant l’Antiquité Recent research on human settlement in the Southern Alps during Antiquity p. 308-323

 

  Jean-Louis ÉDOUARD : Longue chronologie de cernes du mélèze et occupation humaine depuis plus de mille ans dans la vallée de la Clarée (Briançonnais, Alpes françaises). The long chronology of larch trees and human settlement during more than a thousand years in the Clarée valley (Briançonnais, french Alps) p. 325-333