Ghilardi, Matthieu: Apport et intérêt de la modélisation numérique de terrain en géomorphologie. Étude du site antique de Méthoni (Piérie - Grèce). Mémoires du Laboratoire de Géomorphologie de l'École Pratique des Hautes Études no. 45. - 114 pages ill.
ISBN : 2-900111-22-6
(Laboratoire de Géomorphologie et Environnement littoral 2006)

 
Compte rendu par Corinne Feiss
(corinne.feiss@cnrs-bellevue.fr)

 
Nombre de mots : 788 mots
Publié en ligne le 2007-02-07
Citation: Histara les comptes rendus (ISSN 2100-0700).
Lien: http://histara.sorbonne.fr/cr.php?cr=21
Lien pour commander ce livre
 
 

Composition du mémoire

L’ouvrage de 114 pages avec les annexes, Apport et intérêt de la modélisation numérique de terrain en géomorphologie. Etude du site de Méthoni (Piérie-Grèce) a été publié dans le cadre des mémoires du laboratoire de géomorphologie de l’Ecole Pratique des hautes Etudes. Le mémoire se développe sur une structure classique en trois parties et trois sous-parties. Les deux premiers sous- chapitres présentent le secteur d’étude dans ses contextes géomorphologique et historique. La dernière partie est une mise au point sur les modèles numériques de terrains (M.N.T.) et leur intérêt dans le cadre de la géoarchéologie. La seconde partie présente les différends fonds cartographiques, leurs projections et les problèmes liés à leur intégration à un MNT. La dernière partie est consacrée à l’analyse technique du M.N.T. et constitue une grille de l’élaboration de ce dernier.

Résumé

Le thème est à la croisée entre histoire, archéologie et géomorphologie. La cité antique de Méthoni, entre la plaine de Thessalonique, le golfe Thermaïque et les collines de Piérie, pose la question de son emplacement exact et de la localisation de ses infrastructures portuaires, vraisemblablement dissociées.

La cité de Méthoni présente un intérêt historique particulier. La ville de Méthoni est née pendant la phase de colonisation du littoral occidental du golfe Thermaïque durant la seconde moitié du VIIIe siècle av J.C. La Piérie s’oriente vers le commerce maritime. Les villes comme Méthoni se développent plus rapidement que dans le reste de la Macédoine. Méthoni acquiert une position singulière en imposant une quasi indépendance face au royaume de Macédoine.

Son implantation géographique se place dans une situation très étonnante, au carrefour de dynamiques géomorphologiques. Nous sommes dans un secteur en effet qui a enregistré des modifications relativement rapides de ses paysages au cours de l’époque historique. Des dynamiques continentales et marines se sont associées pour façonner des paysages à évolution rapide. Les versants de la Piérie se caractérisent par une activité colluviale particulièrement importante. La coalescence de quatre deltas forme la plaine deltaïque de Thessalonique. Cette plaine alimentée par les fleuves pérennes d’Aliakmon, Axios, et intermittents de Gallikos et Loudias a enregistré une progradation très rapide. Le golfe Thermaïque se serait comblé au cours des trois derniers millénaires. La circulation des eaux marines dans le golfe Thermaïque est directement calée sur celle des vents et les différentes composantes, avec notamment une direction N et N.E. dominante qui tend à piéger les sédiments fluviatiles dans la baie, participant ainsi à son comblement.

La ville de Méthoni située sur la bordure méridionale de la plaine deltaïque de Thessalonique se trouve donc au cœur d’un géosystème en constante évolution où différentes dynamiques s’entrecroisent.

Le géoréférencement de l’ensemble des documents cartographiques a été établi dans le système de projection : UTM WGS 84, ce qui a nécessité des conversions pour ceux d’entre eux qui ne se trouvaient pas dans ce système. En Grèce en effet quatre systèmes de projection ont été employés depuis la fin du XIXe siècle.

La modélisation numérique de terrain via l’utilisation des Systèmes d’Information Géographique (S.I.G.) a été établie dans un premier temps afin d’identifier plus aisément des formes du relief susceptibles de nous renseigner sur une activité morphologique importante et dans un second temps, afin de permettre une visualisation des sites qui auraient pu à la fois accueillir un port et abriter la cité de Méthoni.

Deux sites portuaires potentiels ont été proposés et laissent supposer que le port antique de Méthoni doit s’y trouver : ce sont deux échancrures le long de la falaise morte, supportant le site archéologique, qui ont été colmatées pendant l’époque historique grâce aux apports terrigènes de différentes origines : deltaïques, alluviaux et colluviaux.

Problématique

Ce mémoire propose d’utiliser les MNT comme méthode pour identifier des formes du relief, analyser leurs dynamiques afin de détecter d’éventuels sites portuaires pour la cité de Méthoni.

Une des préoccupations majeures a été de choisir un fond cartographique qui permette l’élaboration de ce MNT, dans un pays qui compte quatre systèmes de projection différents, pas tous reconnus par les SIG classiques.

Avis

Les technologies actuelles offrent des instruments à hautes résolutions comme les GPS différentiels, les sondeurs numériques, les lasers. Ces nouveaux outils, aux côtés des cartes papiers marines et terrestres, dès lors qu’ils peuvent être ajustés sur un même ensemble numérique, constituent un véritable outil d’analyse et de concept pour des disciplines connexes comme l’archéologie, l’histoire, la géographie.

Ce mémoire s’inscrit dans cette idée et propose un guide thématique d’utilisation du MNT dans la perspective de découvrir des sites susceptibles d’avoir accueilli la cité et le port de Méthoni.

Des résultats sont à venir dans le cadre de la thèse qui suit ce mémoire, notamment en ce qui concerne les vitesses d’évolution de la plaine deltaïque et les recherches de terrain à partir des données MNT sur les emplacements de la cité de Méthoni.